texte-personnalisé

logo bdp32

  M E D I A G E R S

 

rss Gers2015 page de garde

 

 

 

Un certain Cervantès

  • Imprimer
  • E-mail

un certain cervantesBANDE DESSINÉE

Christian Lax

Ed. Futuropolis

Voici une histoire tragi-comique, plutôt (très) noire que blanche,  aux magnifiques illustrations des paysages infinis de l’Amérique,  de la part du très indispensable Christian Lax.

Le héros (ou anti-héros ?) c’est Miguel Cervantès, un jeune américain plus-que-moyen mais ô combien attachant, qui est plongé sans retour possible dans le tourbillonnement du monde moderne, depuis  son incorporation dans la guerre d’Afghanistan d’où il revient sans sa main jusqu’à à ses rencontres  avec le racisme ordinaire mais terrible, et la déshérence sociale et économique des laissés pour compte du grand rêve américain.

un certain cervantes plancheTel le personnage de son quasi homonyme, personnage qui l’accompagne tout au long du récit en d’étonnantes conversations issues de ses délires alcoolo-fumeux, au volant de sa Mustang en guise de Rossinante et accompagné d’un latino sans-papier qu’il s’obstine à appeler Sancho Pança, un certain Cervantes pourfend  tous les moulins créés par l’implacable société de consommation, et par la même occasion les chantres de celle-ci à coups de poing, quitte à y laisser quelquefois ses dents et sa liberté. Il sauvera même de la destruction administrative les livres d’une bibliothèque en les enterrant dans le désert, c’est dire.

Un vrai road-movie de cinéma, noir et déjanté, anti-puritain et anti-capitaliste, avec tout de même une belle note d’espoir en dernière page…

P.P.

Identification