texte-personnalisé

id Ppavie2016

  M E D I A G E R S

 

rss Gers2015 page de garde

 

 

 

Actualités de la bibliothèque de Pavie

A N N U L E

A N N U L E

Le reconfinement nous contraint à reporter à une date ultérieure notre soirée bulles. Mais ce...

A N N U L E

A N N U L E

Le reconfinement nous contraint à annuler la rencontre programmée mardi 03/11. Mais ce n'est...

Médiathèque en mode drive...

Médiathèque en mode drive...

                        &nbs...

  • A N N U L E

    A N N U L E

  • A N N U L E

    A N N U L E

  • Médiathèque en mode drive...

    Médiathèque en mode drive...

Comité de lecture Pavie-Villanueva de Gallego 2016-2017

  • Imprimer
  • E-mail

"Coeur cousu" de Carole Martinez

coeurcousuLe roman, ou plutôt le conte, de Carole Martinez, a donné lieu à des échanges contrastés. C'est une histoire de femmes dans un temps pas si lointain où elles avaient une place à part, à la lisière de la société. Il s'agit même d'un pays et d'une époque à laquelle les femmes n'avaient aucun droit. Soledad raconte l'histoire de sa mère et d'une mystérieuse boîte à couture, transmise de mère en fille, qui donne des dons de magicienne, en particulier le pouvoir de recoudre les êtres.

Ce récit a laissé quelques lecteurs dubitatifs. Certains ont été lassé par cette succession d'anecdotes, qu'ils ont jugées sans lien entre elles. D'uatres ont été déstabilisés par l'apparente discordance entre le style poétique raffiné du texte et la violence dans laquelle est plongée l'héroïne.

Pour certains, le style très travaillé confère une sorte de pesanteur à l'histoire. Tous sont d'accord pour reconnaître que ce texte, riche en métaphores, est très poétique. Il est une belle peinture des sentiments, de l'amour, de la maternité.

 

"Peste et choléra" de Patrick Deville

pesteLes échanges furent riches autour de ce "roman biographique" qui raconte l'existence mouvementée du chercheur de génie Alexandre Yersin. Très documenté, il permet de découvrir la vie trépidante de ce savant aventurier, qui, délaissant les honneurs de l'Institut Pasteur, a préféré parcourir le monde. Peu reconnu par ses pairs, il a pourtant fait une découverte majeure pour la médecine en isolant le bacille de la peste et en inventant le vaccin pour l'éradiquer.

Mais ce n'est pas tout ! Tout en restant à l'écart du brouhaha des guerres, sa grande curiosité l'amène à multiplier les observations scientifiques et l'entraîne vers d'autres domaines : la physique, la botanique, l'agronomie, l'anthropologie...

Même si cette histoire est très riche, le livre n'a pas fait l'unanimité auprès des lecteurs. Ce personnage, qui semble distant, n'a pas provoqué d'empathie chez eux.

Le style est déroutant : des phrases courtes, parfois sans verbe, changeant parfois de sujet dans le même paragraphe. Certains lecteurs ont mis du temps à rentrer dans l'histoire ou l'ont carrément abandonnée. Pour d'autres, cette écriture donne du rythme au texte et surtout elle est à l'image de la vie trépidante du scientifique.

 

"Dents de lait" de Ignacio MARTINEZ de PISON

Les sept lecteudentLaitrs réunis pour donner leur avis ont apprécié cette saga familiale, qui ferait un bon scénario de film. On y découvre que des fascistes italiens sont venus s'installer en Espagne pour soutenir le nationalisme franquiste. Après cette période troublée, le père reste campé dans ses certitudes franquistes alors que le reste de la famille tente d'exorciser ces années de plomb. Les relations sont tendues tout au long du livre, entre le père et ses enfants, et entre les enfants eux-mêmes.

Ce roman est fondé sur le recensement des petits riens qui font la vie mais sont aussi les vecteurs de la transmission de génération en génération.

Beaucoup de lecteurs ont été absorbés par ce livre, du début à la fin. Nous avons noté un ton très dur dans la première partie, plus léger dnas la seconde. Cet ouvrage est rédigé dans un style très simple, qui s'accorde bien avec le niveau social de cette famille.

Dans l'ensemble, nous avons aimé cette lecture qui nous a plongés dans la période trouble de l'après-franquisme. Il s'agit d'un roman tendre, divertissant, rempli de petits moments mémorables et émouvants qui composent l'histoire d'une famille, l'histoire de l'Espagne au XXe siècle.

 

"Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants" de Mathias ENARD.

enard01Mathias Enard évoque avec beaucoup de précision, en utilisant des phrases courtes et une écriture très fluide, les péripéties du séjour (réel ou fictif ?) de Michel-Ange à Constantinople, et fait ressortir les émotions esthétiques et sensuelles de l'artiste. Dans sa phase de création, nous découvrons les méthodes de l'artiste et son désir d'accéder à la perfection. Avec précision, il observe la topographie du lieu et nous livre sa vision conceptuelle du futur pont.

Presque à l'unanimité nous avons beaucoup apprécié ce livre. La plupart l'ont lu d'une traite et ont eu du mal à s'en séparer. Le roman se compose de paragraphes courts. Pour beaucoup d'entre nous, cette présentation donne du relief au texte mais certaines lectrices ont d'abord été déroutées par ce découpage, pour ensuite se laisser emporter par la beauté de l'écriture. Une seule lectrice a jugé que les chapitres courts amenaient trop de ruptures dans l'histoire, provoquant quelque difficulté à entrer dans le livre.

Dans l'ensemble, nous avons parcouru ce roman comme un conte à la fois sombre et lumineux. Le style est poétique, épuré, les descriptions sont délicates. Ce sont de véritables tableaux. L'auteur insiste sur l'importance de l'art en pays musulman.

Ce qui reste après cette lecture, c'est une indéfinissable atmosphère ouatée, musquée, colorée, parfois inquiétante, souvent mystérieuse. Difficile de quitter un ouvrage qui, si joliment, parle de batailles (humaines intérieures), d'artistes (rois de l'imaginaire) et d'un pont qui, conçu pour relier deux mondes, est obligatoirement éléphantesque...

Tous les membres du groupe de lecteurs sont d'accord pour dire que les textes les plus poétiques sont les paroles magnifiques prononcées par la danseuse andalouse.

 

 

Identification

Identification OPAC

Panier Pavie

Aucune notice dans le panier

Ressources numériques

VISUEL Ressources Num

Identifiez-vous et cliquez.

Derniers documents consultés

Vous n'avez pas consulté de notice

Livres comme l'air

livres comme lair

Carte des bibliothèques Pavie

Aubiet, Endoufielle, L’Isle-Jourdain, Lombez, Masseube, Monferran-Savès, Pavie, Pujaudran, Samatan, Saramon, Ségoufielle, Seissan, Simorre Marciac, Mirande, Montesquiou, Plaisance, Villecomtal-sur-arros Fleurance, Lectoure, Mauvezin, Saint-Clar, Sarrant Eauze, Castelnau-d’Auzan, Cazaubon, Condom, Lagraulet-du-Gers, Le-Houga, Nogaro, Panjas, Riscle, Vic-Fezensac, Viella