texte-personnalisé

Logo portail-Mauvezin

  M E D I A G E R S

 

rss Gers2015 page de garde

 

 

 

Un amour impossible

  • Imprimer
  • E-mail

Christine ANGOT

 

un amour impossible« Un amour impossible », c'est l'histoire d'un amour, celle de Rachel et Pierre, les parents de Christine Angot.  Une mère, juive, d’extraction populaire, un père absent déjà et dont les seules apparitions servaient à la dévaloriser. Un père, riche, intellectuel, de la « classe supérieure » qui accepte de lui faire un enfant mais sans vie commune, sans reconnaissance.

C’est l’histoire de la fascination de sa mère pour cet être veule, odieux mais intelligent et charmeur, de la torture morale qu’il lui inflige, alternance de « beaux moments » et de rabaissements.

Mais c’est aussi l’histoire de Christine, des relations avec sa mère, avec son père incestueux.

Ce récit, qui pourrait être pesant, se révèle, par son côté quasi chirurgical, d’une grande pudeur (rien n’est dit de l’inceste ou si peu), d’une absolue dignité.

Le dialogue final entre mère et fille, où elles décortiquent leur relation à Pierre, est monstrueusement émouvant, juste, rayonnante et sans complaisance.

J-L.B

 

 

 

La fin de l'homme rouge

  • Imprimer
  • E-mail

Svetlana ALEXIEVITCH

la fin de l homme rougeMieux que n’importe quel ouvrage historique ou géopolitique la complexité de l'histoire russe et soviétique,à travers des témoignages, on mesure l'ampleur des tragédies vécues par les pays de l'ex URSS. Svetlana Alexievitch parvient à libérer la parole de ces gens. Elle parvient à obtenir leur empathie pour mieux s'effacer et les laisser s'exprimer. Ces gens sont de tout horizon, quelques personnages plus ou moins importants de l'ère soviétique, beaucoup de petites gens, des "homo sovieticus", des nouveaux russes etc...

 

 

 

Lire la suite : La fin de l'homme rouge

Faillir être flingué

  • Imprimer
  • E-mail

Céline MINARD

Faillir etre flingue MinardUne curiosité que ce livre... Un grand roman américain …. écrit par une Parisienne !!!
Céline Minard aurait-elle été squaw ou danseuse de bastringue dans l'ouest au cours d'une autre vie, pour si bien transporter le lecteur dans les grands espaces américains, sur les pas des cowboys, prospecteurs, émigrants et indiens de tous poils?
On peut parler ici de mythe fondateur d'une nation, par une épopée vers des terres vierges, dans une nature omniprésente, avec faune et flore généreuses ou dangereuses, un voyage qui se décline entre violence humaine et sérénité.
Plaines desséchées et caillouteuses, mirages sur prairies moites de chaleur, paysages à l'infini parcourus à cheval ou à pied interminablement, nuits à la belle étoile enroulés autour d'un fusil, survie par la chasse ou la recherche de l'eau, combat contre les éléments déchaînés en étant simplement des hommes fragiles mais teigneux. Tout est à dompter, à conquérir, en sauvant sa peau, nécessairement!

Lire la suite : Faillir être flingué

Poulets Grillés

  • Imprimer
  • E-mail

Sophie HENAFF

poulets grillesTout d'abord, j'ai craqué sur la couverture et son titre incongru "poulets grillés".
J'ai lu ensuite la 4eme de couverture et je me suis dit "pourquoi pas". Et je l'ai lu d'une traite. Une histoire de flics mis au "placard" et qui se retrouvent dans une brigade avec comme commissaire, la très brillante Anne Capestan, qui a commis une bavure. Leur mission : réétudier des dossiers non résolus. Ils vont s' atteler à deux vielles affaires sans trop y croire. Anne Capestan va motiver son équipe et ceux-ci vont retrouver leurs âmes de flics.
Ce livre transpire de bienveillance. On les aime ces recalés de la vie et de la police. Des dialogues percutants, des situations désopilantes et une intrigue bien menée.
Sophie Hennaf a reçu le prix "Polar en séries avec mention série récurrente". C'est peu dire ! Je n'attends qu'une chose : la suite des enquêtes de la brigade des "poulets grillés".

 

Le Fils

  • Imprimer
  • E-mail

le fils

Philip MEYER

« le fils », c'est du cinéma ! Tout est grand, tout est beau : l'écriture, la narration, les paysages, les femmes, les hommes, la faune, la flore, les sentiments et les héros inoubliables.
Philippe Meyer nous conte à travers l'histoire de la famille McCullough, l'Amérique de la conquête, ses merveilles et ses forfaits, sa beauté et son ignominie ….
Le premier portrait que brosse l'auteur est celui du fondateur de cette dynastie, Eli qui à 12 ans voit sa vie basculer lorsqu'il assiste au massacre d'une partie de sa famille par les Comanches, qui vont l'enlever tout en l'initiant à la vie sauvage. Il partagera cette vie pendant plusieurs années avant de revenir chez les blancs.
Le fils, Peter, né en 1870 est l'opposé de son père, un garçon rebelle, qui incarne la morale dans un univers féroce. de quoi devenir la honte des McCullough, surtout lorsqu'il se met à dénoncer les exactions racistes commises contre les Mexicains.
La troisième voix du roman est celle de l'arrière-petite-fille d'Eli McCullough, Jeanne Anne, une femme de poigne qui saura reprendre le flambeau de son aïeul. Et deviendra une battante à la tête de son entreprise pétrolière.
D'un personnage à l'autre, Philipp Meyer dépeint une Amérique qui n'a jamais reculé devant rien pour satisfaire ses appétits.
J'ai été éblouie par cette lecture, une histoire traversée par des personnages hors du commun. Ne vous laissez pas rebuter par les 700 pages, c'est du petit lait !!!!

Identification

Identification OPAC

Ressources numériques

VISUEL Ressources Num

Identifiez-vous et cliquez.

Rejoignez-nous sur...

Facebook Rejoignez1

Panier Mauvezin

Aucune notice dans le panier

Recherche rapide (catalogue collectif)

Aide

Livres comme l'air

livres comme lair

Carte des bibliothèques Mauvezin

Aubiet, Endoufielle, L’Isle-Jourdain, Lombez, Masseube, Monferran-Savès, Pavie, Pujaudran, Samatan, Saramon, Ségoufielle, Seissan, Simorre Marciac, Mirande, Montesquiou, Plaisance, Villecomtal-sur-arros Fleurance, Lectoure, Mauvezin, Saint-Clar, Sarrant Eauze, Castelnau-d’Auzan, Cazaubon, Condom, Lagraulet-du-Gers, Le-Houga, Nogaro, Panjas, Riscle, Vic-Fezensac, Viella