texte-personnalisé

logo bdp32

  M E D I A G E R S

 

rss Gers2015 page de garde

 

 

 

Incident à Twenty-Mile

  • Imprimer
  • E-mail

incident a twenty mileROMAN

Trevanian ; trad. de Jean Rosenthal

Chez Gallmeister

Un jeune inconnu mystérieux et bonimenteur  arrive à pied de nulle part dans la petite bourgade quasi désertée et poussiéreuse de Twenty-Mile, et malgré la défiance de la dizaine d’habitants encore présents, s’intègre cahin-cahant dans le petit quotidien de cette communauté moribonde, jusqu’à se rendre petit à petit indispensable. Tout s’accélère pourtant quand débarque par le même chemin (la voie ferrée de la mine) trois psychopathes appâtés par l’argent extrait de la montagne.

L’étranger énigmatique, les 3 hors-la-loi forcenés, la ville du far-west avec  son hôtel miteux, son tenancier de bordel, son magasin général, sa vierge effarouchée, l’argent de la mine, tout est caricatural dans la mise en place de ce roman. Autant de poncifs qui sont pourtant parfaitement assumés par l’auteur pour écrire un récit-hommage magistral au western.

Et sa fonctionne ! La première partie est bien plus qu’une présentation des protagonistes, de leurs défauts et de leurs secrets sous le regard de Dubchek, le nouvel arrivé qui semble leur raconter bobards sur bobards. C’est la mise en place indispensable à la confrontation ultra-violente avec l’illuminé Lieder et ses comparses, où vont alors s’entrechoquer crescendo  et pêle-mêle racisme, cruauté, lâcheté, courage et illusions perdues, bref, tous ces ingrédients qui font de « Incident à Twenty-Miles » un roman qu’on ne lâche pas…

A noter la postface où l’on apprend la genèse du roman, les recherches de l’auteur tant dans les archives que dans les témoignages sur cet évènement réellement arrivé en cette époque finissante de la conquête de l’Ouest, et le destin des principaux protagonistes à l’issue de celui-ci…

P.P.

Identification