texte-personnalisé

logo bdp32

  M E D I A G E R S

 

rss Gers2015 page de garde

 

 

 

Effacer les hommes

  • Imprimer
  • E-mail

effacer les hommesROMAN NOIR

Jean Christophe Tixier. Albin Michel.

Un village en Aveyron. Eté 1965. Une auberge à l’écart, tandis que le lac, en contrebas, se vide, révélant le village d’autrefois, englouti avec ses secrets.

Victoire va mourir.

Autour d’elle, Ange, son neveu un esprit d’enfant dans un corps d’homme, Eve, sa nièce, qui rêve de liberté et lit Barbarella en cachette et Marie, sa belle fille, héritière de l’auberge, une nonne aigrie qui en veut à sa belle mère d’avoir chassé son frère et épousé son père..

Un huis clos familial, plein de violence rentrée, de rancœur, de non dits. Une famille, un village, une époque, où être femme est difficile, où l’attachement à la terre n’est pas ressenti de la même façon, si l’on est un homme ou une femme. Une violence sourde, diffuse, émane de cette famille entre passé et présent. Une quête de liberté dans cette époque de bouleversements.

Et le lac laisse apparaitre la boue..

Sous la plume de JC Tixier, on devine le malaise, la mort qui rôde. Sans violence apparente, l'auteur nous plonge dans une tension palpable. Du beau roman noir !!

« Elle réalisa que seuls les prénoms de son père et de son frère racontaient son histoire, qu’elle n’était rien dans tout cela. Son père. Son frère. La terre et les vignes. Leur vie. Rien que leur vie. »

V.L.

Identification