texte-personnalisé

logo bdp32

  M E D I A G E R S

 

rss Gers2015 page de garde

 

 

 

La mauvaise herbe

  • Imprimer
  • E-mail

mauvaise herbeROMAN NOIR

Agustin Martinez

Deuxième roman après Monteperdido. Un roman puissant, une tragédie familiale..

Une famille dans un moment difficile s’installe dans le désert andalou au nord d’Alméria.Tout le monde se connait, s’épie. Et pour Miriam, 13 ans, pas trop d’internet, de 4G. De là à avoir envie de tuer…

Au premier abord, ce sont de braves gens, ni meilleurs ni pires qu’ailleurs. Si on gratte un peu, et Agustin Martinez s’y emploie magistralement, on découvre des âmes sournoises, égoistes. Ambiance de moiteur torride, désoeuvrement, alcool.. toute la famille est ébranlée. Et un matin, on retrouve la mère morte, le père gravement blessé. Tout accuse Miriam.

C’est noir et glauque. Tout est moche, chaud poussiéreux. On y étouffe, mais on y est lâche. On y reste et on essaie de faire passer le temps en buvant des bières ou du gin tonic.

Si vous n’avez pas le moral, lisez ce roman, vous vous sentirez privilégié.

Si vous avez le moral, lisez le quand même, c’est un roman bousculant, trompant, abusant le lecteur.

Poisseux, violent..un superbe roman. Avec le vent du Sud, en plus…

Ed. Actes sud (coll. Actes noirs)

Identification