texte-personnalisé

logo bdp32

  M E D I A G E R S

 

rss Gers2015 page de garde

 

 

 

La maison dans l'impasse

  • Imprimer
  • E-mail

la maison dans l impasseROMAN

Maria Messina

Maria Messina, écrivaine sicilienne du début du XXe siècle, est connue pour avoir décrit l’enfermement physique et psychique des femmes, l’impossibilité pour elles de s’épanouir, prises dans la toile de l’espace domestique où elles répètent, solitaires, les mêmes tâches à l’infini. Traduit en français en 1986, son roman le plus célèbre, La maison dans l’impasse, reparaît.

La maison est dans une impasse, comme une prison. L'histoire, c'est celle de deux soeurs vivant dans la même maison, l'une mariée au maître de maison, l'autre servant peu ou prou de bonne, de servante, de gouvernante... et de maîtresse à son beau-frère. Un curieux ménage à trois est donc évoqué dans ce livre, mettant à nu les hypocrisies et les fausses convenances de la société de l'époque, de la famille, terreau de toutes les cruautés. Ces deux soeurs Nicoletta et Antonietta vivent confinées dans leur maison comme des poissons rouges dans un bocal trop petit. Au service de Don Lucio, l'époux d'Antonietta, elles sortent rarement.

On a du mal à imaginer aujourd'hui une telle soumission féminine, une telle servitude à la fois volontaire et irraisonnée et qui confine au délire. Ce texte est incroyablement noir, la condition des femmes siciliennes des années 1900 est peinte de manière effrayante. La beauté du monde, la joie, se sont retirées du monde évoqué par Maria Messina, aucune place pour l'espoir ou la lumière. Avec cette tragédie domestique publiée il y a un siècle – en 1921 –, Maria Messina a cerné et dénoncé un enfermement ordinaire, celui des femmes au foyer. La maison dans l’impasse est le récit d’une « fuite impossible ».

Ed. Cambourakis

Identification