texte-personnalisé

id Ppavie2016

  M E D I A G E R S

 

rss Gers2015 page de garde

 

 

 

Actualités de la bibliothèque de Pavie

Atelier d'écriture

Atelier d'écriture

Ce rendez-vous a pour objet de présenter cet atelier d'écriture qui se déroulera sur plusieurs...

  • Atelier d'écriture

    Atelier d'écriture

    mercredi 15 novembre 2017 16:47

Atelier d'écriture

  • Imprimer
  • E-mail

ecriture siteCe rendez-vous a pour objet de présenter cet atelier d'écriture qui se déroulera sur plusieurs séances, pour les adultes.

Les personnes intéressées sont invitées à venir samedi 18 novembre, à 11 h, afin de définir plus précisément les futurs jours et haoraires qui arrangeront le mieux le groupe.

ATTENTION : Le nombre de places est limité à une douzaine de personnes !

Comité de lecture Pavie-Villanueva de Gallego 2016-2017

  • Imprimer
  • E-mail

"Coeur cousu" de Carole Martinez

coeurcousu

Le roman, ou plutôt le conte, de Carole Martinez, a donné lieu à des échanges contrastés. C'est une histoire de femmes dans un temps pas si lointain où elles avaient une place à part, à la lisière de la société. Il s'agit même d'un pays et d'une époque à laquelle les femmes n'avaient aucun droit. Soledad raconte l'histoire de sa mère et d'une mystérieuse boîte à couture, transmise de mère en fille, qui donne des dons de magicienne, en particulier le pouvoir de recoudre les êtres.

Ce récit a laissé quelques lecteurs dubitatifs. Certains ont été lassé par cette succession d'anecdotes, qu'ils ont jugées sans lien entre elles. D'uatres ont été déstabilisés par l'apparente discordance entre le style poétique raffiné du texte et la violence dans laquelle est plongée l'héroïne.

Pour certains, le style très travaillé confère une sorte de pesanteur à l'histoire. Tous sont d'accord pour reconnaître que ce texte, riche en métaphores, est très poétique. Il est une belle peinture des sentiments, de l'amour, de la maternité.

 

"Peste et choléra" de Patrick Deville

pesteLes échanges furent riches autour de ce "roman biographique" qui raconte l'existence mouvementée du chercheur de génie Alexandre Yersin. Très documenté, il permet de découvrir la vie trépidante de ce savant aventurier, qui, délaissant les honneurs de l'Institut Pasteur, a préféré parcourir le monde. Peu reconnu par ses pairs, il a pourtant fait une découverte majeure pour la médecine en isolant le bacille de la peste et en inventant le vaccin pour l'éradiquer.

Mais ce n'est pas tout ! Tout en restant à l'écart du brouhaha des guerres, sa grande curiosité l'amène à multiplier les observations scientifiques et l'entraîne vers d'autres domaines : la physique, la botanique, l'agronomie, l'anthropologie...

Même si cette histoire est très riche, le livre n'a pas fait l'unanimité auprès des lecteurs. Ce personnage, qui semble distant, n'a pas provoqué d'empathie chez eux.

Le style est déroutant : des phrases courtes, parfois sans verbe, changeant parfois de sujet dans le même paragraphe. Certains lecteurs ont mis du temps à rentrer dans l'histoire ou l'ont carrément abandonnée. Pour d'autres, cette écriture donne du rythme au texte et surtout elle est à l'image de la vie trépidante du scientifique.

 

"Dents de lait" de Ignacio MARTINEZ de PISON

Les sept lecteudentLaitrs réunis pour donner leur avis ont apprécié cette saga familiale, qui ferait un bon scénario de film. On y découvre que des fascistes italiens sont venus s'installer en Espagne pour soutenir le nationalisme franquiste. Après cette période troublée, le père reste campé dans ses certitudes franquistes alors que le reste de la famille tente d'exorciser ces années de plomb. Les relations sont tendues tout au long du livre, entre le père et ses enfants, et entre les enfants eux-mêmes.

Ce roman est fondé sur le recensement des petits riens qui font la vie mais sont aussi les vecteurs de la transmission de génération en génération.

Beaucoup de lecteurs ont été absorbés par ce livre, du début à la fin. Nous avons noté un ton très dur dans la première partie, plus léger dnas la seconde. Cet ouvrage est rédigé dans un style très simple, qui s'accorde bien avec le niveau social de cette famille.

Dans l'ensemble, nous avons aimé cette lecture qui nous a plongés dans la période trouble de l'après-franquisme. Il s'agit d'un roman tendre, divertissant, rempli de petits moments mémorables et émouvants qui composent l'histoire d'une famille, l'histoire de l'Espagne au XXe siècle.

 

"Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants" de Mathias ENARD.

enard01Mathias Enard évoque avec beaucoup de précision, en utilisant des phrases courtes et une écriture très fluide, les péripéties du séjour (réel ou fictif ?) de Michel-Ange à Constantinople, et fait ressortir les émotions esthétiques et sensuelles de l'artiste. Dans sa phase de création, nous découvrons les méthodes de l'artiste et son désir d'accéder à la perfection. Avec précision, il observe la topographie du lieu et nous livre sa vision conceptuelle du futur pont.

Presque à l'unanimité nous avons beaucoup apprécié ce livre. La plupart l'ont lu d'une traite et ont eu du mal à s'en séparer. Le roman se compose de paragraphes courts. Pour beaucoup d'entre nous, cette présentation donne du relief au texte mais certaines lectrices ont d'abord été déroutées par ce découpage, pour ensuite se laisser emporter par la beauté de l'écriture. Une seule lectrice a jugé que les chapitres courts amenaient trop de ruptures dans l'histoire, provoquant quelque difficulté à entrer dans le livre.

Lire la suite : Comité de lecture Pavie-Villanueva de Gallego 2016-2017

Café Palabres

  • Imprimer
  • E-mail

Un coup de coeur de Nicole… :  "Constellation" d'Adrien BOSC

boscConstellation est le nom de l'avion qui s'est écrasé au large des Açores, en 1949, avec ses 48 passagers et membres de l'équipage, dont Marcel Cerdan et la célèbre violoniste Ginette Neveu.

L'auteur s'est livré à une véritable enquête de fourmi sur les circonstances du crash , mais aussi sur le passé de tous les voyageurs de ce vol. Il nous raconte aussi avec précision les suites de l'accident, le travail de la commission d'enquête, la recherche et le rapatriement des victimes.

Avec art et par petites touches, il nous fait le récit de tranches de vies et relève les hasards parfois troublants qui ont mis en présence les naufragés.

C'est un premier roman qui nous livre une très belle réflexion sur le destin.

 

Un coup de coeur de Valérie… : "Avec vue sous la mer" de Slimane KADER.

kaderSlimane a quitté sa cité de banlieue pour s'engager sur un bateau de croisière américain en mer des Caraïbes.

Ce bateau est une  ville flottante où travaillent des employés de toutes nationalités, qui sont traités comme des esclaves modernes. Entre eux s'instaure une véritable hiérarchie en fonction de leur nationalité. Slimane, lui, est « le joker », c'est-à-dire l'homme à tout faire, le plus souvent cantonné dans les profondeurs du bateau.

Dans une langue parfois empruntée à l'argot des banlieues, vivante et pleine d'humour, il nous dévoile la face cachée du tourisme de masse. Un témoignage passionnant et drôle qui en dit long sur notre époque, dans une langue que je qualifierais de "slam écrit", rythmée et aux multiples niveaux, savoureuse et tourbillonnante.

 

Un coup de coeur de Michèle… : "Le météorologue" d'Olivier ROLIN

meteoAu cours d'une visite dans un monastère au nord de la Sibérie qui servit de goulag, l'auteur découvre un album réalisé par un prisonnier, dont il nous raconte l'histoire. Ce responsable du service de météorologie, bien qu'issu d'une famille noble, épouse les idées du communisme et se consacre à la révolution. Un jour où il doit rejoindre sa femme au théâtre, il est arrêté. Un de ses collaborateurs a raconté que, dans son service, il existe une organisation contre-révolutionnaire dont il est le chef. Après un simulacre de procès, il est exilé au goulag.

Dans la deuxième partie, on découvre les lettres qu'il envoyait à sa femme pour la rassurer, aux autorités pour clamer son innocence. L'auteur nous raconte ses conditions de vie de plus en plus difficiles. Ecriture rythmée qui fait que l'on dévore ce livre. Très belles descriptions des paysages de la Sibérie, des aurores boréales. C'est un documentaire, mais l'auteur nous livre aussi un regard très personnel sur l'histoire.

 

Un coup de coeur d'Alain… : "Evariste" de François-Henri DESERABLE

evaristeVoici une biographie romancée d'Evariste Galois, jeune mathématicien de génie. Il découvre les mathématiques à 15 ans, les révolutionne à 18 ans, puis meurt dans un duel à 20 ans. Entretemps, il aura connu un destin flamboyant. Il intègre le prestigieux lycée Louis-le-Grand puis l'Ecole Normale Supérieure. Passionné de mathématiques, il rédige plusieurs mémoires que les institutions perdent. Avec la fougue de la jeunesse, il s'engage avec passion dans le combat républicain et vit intensément les Trois Glorieuses. Il effectue plusieurs séjours en prison et connaît un amour éphémère qui le conduira jusqu'au duel final. C'est à la veille de sa mort qu'il rédige la théorie qui fera de lui un génie des mathématiques.

Dans un style très moderne, François-Henri Désérable nous conte avec humour la vie trépidante d'Evariste. Il mêle français soutenu et langage trivial, ce qui peut dérouter le lecteur mais rend le texte très original.

C'est un premier roman à découvrir absolument.

Identification

Identification OPAC

Panier Pavie

Aucune notice dans le panier

Ressources numériques

VISUEL Ressources Num

Identifiez-vous et cliquez.

Derniers documents consultés

Vous n'avez pas consulté de notice

Livres comme l'air

livres comme lair

Carte des bibliothèques Pavie

Aubiet, Endoufielle, L’Isle-Jourdain, Lombez, Masseube, Monferran-Savès, Pavie, Pujaudran, Samatan, Saramon, Ségoufielle, Seissan, Simorre Marciac, Mirande, Montesquiou, Plaisance, Villecomtal-sur-arros Fleurance, Lectoure, Mauvezin, Saint-Clar, Sarrant Eauze, Castelnau-d’Auzan, Cazaubon, Condom, Lagraulet-du-Gers, Le-Houga, Nogaro, Panjas, Riscle, Vic-Fezensac, Viella